NOUVELLES
15/11/2012 07:14 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Réforme de l'assurance-maladie: Obama accorde un délai aux Etats

L'administration du président Barack Obama a accordé jeudi un délai supplémentaire aux Etats fédérés américains dans l'application d'une mesure vedette de sa réforme de l'assurance-maladie, a annoncé une de ses ministres dans une lettre à des gouverneurs.

Dans cette missive adressée aux dirigeants de Louisiane (sud) Bobby Jindal et de Virginie (est) Bob McDonnell, la secrétaire à la Santé Kathleen Sebelius a indiqué qu'elle accordait un mois de plus aux Etats pour qu'ils fassent savoir s'ils avaient l'intention de participer à des "marchés en ligne" proposant des couvertures maladie à leurs administrés.

La précédente date-butoir avait été fixée au 16 novembre, soit vendredi.

"Même si recevoir une lettre d'intention dès maintenant nous aiderait à assister les Etats à mettre au point leur candidature" à participer à un tel marché, "un Etat peut à la fois soumettre une lettre d'intention et une candidature (...) d'ici au 14 décembre", écrit Mme Sebelius dans cette lettre dont l'AFP a obtenu copie.

Promulguée par M. Obama en mars 2010 et validée par la Cour suprême en juin dernier, la réforme de l'assurance-maladie censée couvrir quelque 30 millions d'Américains supplémentaires doit être graduellement appliquée par les Etats d'ici à 2014.

Nombre de gouverneurs républicains ont toutefois traîné les pieds en attendant les résultats de l'élection présidentielle du 6 novembre, remportée par M. Obama. Son adversaire républicain Mitt Romney avait promis de s'employer à abroger ce dispositif s'il accédait à la Maison Blanche.

tq/rap