NOUVELLES
15/11/2012 09:40 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Raids contre Gaza: manifestation anti-israélienne à Tunis

Quelques centaines de Tunisiens manifestaient contre Israël jeudi en milieu de journée dans le centre de Tunis, au deuxième jour d'une vaste opération militaire israélienne contre les groupes armés du territoire palestinien de Gaza, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les manifestants scandaient des slogans tels "non à la réconciliation", "non au marchandage" et "le peuple veut la criminalisation de la normalisation avec l'entité" sioniste.

Ils se sont rassemblés sur l'avenue Habib Bourguiba, principale axe du centre-ville de la capitale tunisienne.

Par ailleurs, les jeunesses d'Ennahda, le parti islamiste qui dirige le gouvernement tunisien, ont appelé à manifester vendredi "après le crime odieux commis par l'entité sioniste, violeur de la terre et des lieux saints".

Le gouvernement tunisien a pour sa part "condamné cette opération (militaire israélienne) contraire aux droit et conventions internationaux et invité la communauté internationale et tous les (hommes) libres du monde à arrêter cette agression contre le peuple palestinien", selon un communiqué diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Plusieurs partis tunisiens, dont Ennahda, appellent à faire inscrire dans la future Constitution "la criminalisation de la normalisation" des relations avec Israël.

La Tunisie entretient des relations étroites avec les Palestiniens et a accueilli notamment de 1982 à 1994 le quartier général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Début novembre, un petit parti politique tunisien, Wafa, avait annoncé avoir porté plainte contre des agents israéliens pour l'assassinat en 1988 à Tunis d'Abou Jihad, numéro deux de l'OLP, qualifiant ce meurtre de "crime de guerre".

alf/cco

PLUS:afp