NOUVELLES
15/11/2012 06:07 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Pour la presse suédoise, Ibrahimovic vient "d'une autre planète"

Zlatan Ibrahimovic, auteur des quatre buts de la victoire de la Suède en amical contre l'Angleterre (4-2) mercredi, dont un ciseau retourné de légende, vient d'une autre planète, s'enthousiasme jeudi la presse suédoise.

"Fier d'être Suédois? Comment pourrait-il en être autrement? Nous étions dans la Zlatan Arena. Nous sommes du pays de Zlatan (...) Donnez à Zlatan un cinéma emballé sous vide comme terrain de jeu, et il soulèvera le toit pour faire apparaître les étoiles", écrit le tabloïd Aftonbladet qui titre "La fierté de la Suède".

"Vient-il d'une autre planète? A-t-il jamais joué mieux? La réponse à la première question est: forcément. La réponse à la deuxième question: non", abonde le quotidien Svenska Dagbladet, qui affiche à sa Une "Fou, dingue, fantastique!".

L'ancien sélectionneur de l'Angleterre, le Suédois Sven-Göran Eriksson, juge qu'avec ce quadruplé, l'attaquant du Paris SG a définitivement fait taire ses détracteurs.

"Si jamais il y a eu des critiques contre Zlatan venues d'Angleterre, elles sont définitivement mortes", déclare-t-il dans un autre tabloïd, Expressen, qui consacre deux pages à chaque but de l'attaquant, ainsi qu'un poster de deux pages rien que pour son retourné réussi hors de la surface.

"Après ce match fantastique dans le nouveau stade national de la Suède, il ne reste qu'une chose à faire: se mettre à genoux et s'incliner aussi bas que l'on peut pour le meilleur joueur du monde, Zlatan Ibrahimovic", ajoute Expressen.

Sydsvenskan, le quotidien de Malmoe, souligne l'expansivité inhabituelle de l'attaquant après son ciseau.

"Zlatan est doué pour garder un visage fermé (...) Mais hier soir il hurlait de joie, il a retiré son maillot, étreint ses coéquipiers et après le match il était tellement submergé par la joie que son rire a brisé ce mur de professionalisme qui ressemble quelquefois à de l'indifférence", écrit le journal.

nsb-hh/gf/gv

PLUS:afp