NOUVELLES
15/11/2012 12:43 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Ouragan Sandy: Obama se rend dans un quartier sinistré de New York

Le président Barack Obama s'est rendu jeudi dans un des quartiers de New York les plus touchés par l'ouragan meurtrier Sandy, qui a provoqué de très importants dégâts sur la façade atlantique du nord-est des Etats-Unis il y a 17 jours.

Le dirigeant américain, arrivé en fin de matinée à l'aéroport Kennedy de la première ville des Etats-Unis, s'est ensuite rendu en hélicoptère à Staten Island, zone du sud de l'agglomération new-yorkaise touchée de plein fouet par la tempête géante du 29 octobre, a constaté un photographe de l'AFP.

Sur le chemin, il a en particulier survolé le secteur des Rockaways, dans le sud du quartier du Queens, sinistré par le vent et surtout la montée des eaux, et où de nombreux foyers restent privés d'électricité, 17 jours après la catastrophe.

A Staten Island, où 23 personnes sont mortes en raison de la tempête, sur les 43 victimes décomptées dans la ville de New York, M. Obama devait inspecter un centre provisoire mis en place par l'agence fédérale de gestion des crises (FEMA) pour venir en aide aux sinistrés et déplacés, selon la Maison Blanche.

Pendant sa visite, la première hors de la région de Washington depuis sa réélection le 6 novembre, le président rencontrera "des responsables locaux, des membres des services d'urgence, des équipes de la FEMA et des familles touchées par la tempête", selon un responsable de son administration.

M. Obama est accompagné sur le terrain par de hauts responsables locaux, dont le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo, le maire de New York Michael Bloomberg et des élus du Congrès.

Fin octobre et début novembre, le président avait interrompu sa campagne électorale pendant quatre jours pour gérer la crise née de l'arrivée de la tempête géante, qui a fait plus de 110 morts au total en Amérique du Nord.

Il s'était rendu dans le New Jersey (est), au sud de New York, dont la côte avait été très durement touchée, passant l'après-midi du 31 octobre à inspecter les dégâts et à réconforter les déplacés en compagnie du gouverneur républicain de l'Etat, Chris Christie.

M. Cuomo a demandé lundi une aide fédérale exceptionnelle de 30 milliards de dollars pour aider à la reconstruction dans son Etat, en qualifiant ce cyclone de "cataclysmique".

bur-tq/bdx