NOUVELLES
15/11/2012 01:19 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

"Mur budgétaire": le FMI salue une "avancée", appelle Washington à l'action

Le Fonds monétaire international a salué jeudi comme une "avancée" les discussions en cours sur le "mur budgétaire" qui menace les Etats-Unis, mais a appelé les responsables politiques à régler "au plus vite" ce problème.

"Une avancée importante a été réalisée avec le lancement de discussions (sur le +mur budgétaire+, ndlr). C'est encourageant mais le plus important c'est que des mesures soient prises", a déclaré un porte-parole du FMI, William Murray, lors d'une conférence de presse à Washington.

Des représentants de la Maison Blanche et du Congrès ont entamé des discussions pour éviter le "mur budgétaire", ou "fiscal cliff", l'expression qui désigne la cure de rigueur forcée à laquelle les Etats-Unis seront soumis faute d'accord politique d'ici à la fin de l'année.

Mercredi, le président Barack Obama s'est dit ouvert au "compromis" avec les républicains.

Parvenir à un accord "représente un défi économique et politique", a reconnu M. Murray, qui a résumé le message du FMI aux Etats-Unis: "Réglez ce problème au plus vite!".

Si le "mur budgétaire" n'est pas évité, les Etats-Unis pourraient connaître une croissance économique "proche de zéro" et même une récession, avec des retombées "très négatives" sur le reste du globe, a souligné M. Murray.

jt/sl/rap