NOUVELLES
15/11/2012 02:03 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Les plus anciennes pointes de lance en pierre remontent à 500.000 ans (étude)

Des anthropologues ont découvert en Afrique du Sud les pointes de lance en pierre les plus anciennes connues à ce jour qui datent de 500.000 ans, soit 200.000 ans plus tôt que celles retrouvées jusqu'ici, selon une recherche publiée jeudi dans la revue américaine Science.

Ces pointes de pierre travaillées pour pouvoir être attachées à l'extrémité d'une lance sont communes sur des sites archéologiques remontant jusqu'à 300.000 ans, relèvent ces chercheurs.

On sait désormais qu'elles étaient déjà utilisées durant la période de l'Homo heidelbergensis -- dernier ancêtre commun de l'homme moderne, l'Homo sapiens, et de son cousin aujourd'hui éteint, l'homme de Néandertal, expliquent-ils.

"Bien que les Néandertaliens et les Homo sapiens utilisaient des pointes de lance en pierre, cette découverte est la première indication que cette technologie remonte à la période où ces deux espèces ont divergé", note Jayne Wilkins, du département d'anthropologie de l'Université de Toronto au Canada, principal auteur de ces travaux.

Selon elle, "cette découverte bouleverse notre compréhension des adaptations des premiers ancêtres de l'homme moderne avant même l'émergence de ce dernier".

Ainsi, "il semblerait que les traits que nous attribuions à l'homme moderne et à ses plus proches cousins éteints, remontent plus loin dans notre lignée", conclut l'anthropologue.

"La raison pour laquelle les archers modernes équipent leurs flèches de pointes de métal fines comme des rasoirs est qu'elles sont beaucoup plus dévastatrices sur des proies qu'un simple bâton de bois taillé, et les ancêtres des hommes ont en fait découvert cela plus tôt que ce qu'on pensait", commente Benjamin Schoville, de l'Institute of Human Origins à l'Université d'Arizona (sud-ouest), co-auteur de l'étude.

Ces pointes de pierre ont été retrouvées en 1979 lors d'une excavation sur le site de Kathu Pan 1, dans le nord-est de la province du Cap, en Afrique du Sud. En 2010, une équipe de chercheurs, dirigée par Michael Chazan de l'Université de Toronto, a annoncé avoir daté les dépôts dans lesquels les pointes de lance ont été retrouvées à environ 500.000 ans.

js/sam