NOUVELLES
15/11/2012 06:53 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Le président Obama promet de soutenir à long terme les sinistrés de New York

NEW YORK, États-Unis - Le président des États-Unis, Barack Obama, a promis jeudi de soutenir les New-Yorkais qui peinent toujours à se remettre de la super-tempête Sandy «jusqu'à ce que la reconstruction soit complète», après s'être rendu dans les quartiers dévastés par la catastrophe.

La visite du président a braqué les projecteurs sur les citoyens qui vivent toujours sans électricité et sans chauffage, 17 jours après le passage de la tempête. Il a fait l'accolade a plusieurs sinistrés qui tentent de reconstruire leur vie, neuf jours après qu'un pays divisé lui eut accordé un second mandat.

«Cela nous rappelle que nous sommes liés et que nous devons nous soucier les uns des autres», a déclaré Barack Obama dans un quartier de Staten Island très touché par Sandy. «Les différences insignifiantes se dissipent.»

Le président a annoncé que le secrétaire au Logement et au Développement urbain, Shaun Donovan, ancien chef de l'agence du logement de New York, serait responsable de superviser la reconstruction à long terme dans la région.

M. Obama a rencontré plusieurs personnes qui souffrent toujours de l'après-Sandy et qui faisaient la file jeudi pour obtenir de la nourriture, du matériel d'urgence et d'autres formes d'aide.

Il a aussi rencontré en privé des parents qui ont vécu une tragédie inimaginable: la perte de leur deux jeunes fils, Brandon et Connor Moore, qui ont été emportés par la tempête.

«Évidemment, je leur ai exprimé, en tant que père, en tant que parent, ma douleur devant ce qu'ils ont vécu», a dit le président.

Avant d'arriver à Staten Island, l'hélicoptère du président a survolé la communauté côtière de Breezy Point, où une centaine de maisons ont été complètement détruites par un gigantesque incendie attisé par les vents lors de la tempête.

À Staten Island, Barack Obama a rencontré des sinistrés qui attendaient devant un centre d'urgence établi dans une école secondaire. Plusieurs agences gouvernementales, ainsi que la Croix-Rouge, étaient sur place pour aider les citoyens dans le besoin.

Le président a fait l'accolade à une femme qui attendait devant un kiosque, lui demandant où elle vivait maintenant et si ses proches étaient en sécurité. Il a aussi visité une tente qui distribuait de la nourriture et des articles de toilette et a remercié les employés et les volontaires venus de tout le pays. Plusieurs centaines de personnes rassemblées à proximité pour voir le président ont crié: «Nous t'aimons!».

Barack Obama était accompagné du gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, du maire de New York, Michael Bloomberg, et de la secrétaire à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano.

Le vice-président Joe Biden doit se rendre au New Jersey dimanche pour inspecter les dommages causés par la tempête. Le président Obama s'était déjà rendu au New Jersey le 31 octobre, quelques jours avant la présidentielle, où il a vu des maisons écrasées, des rues recouvertes de sable et un incendie qui couvait toujours sur la côte.