NOUVELLES
15/11/2012 02:07 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Le Pakistan exécute un prisonnier pour la première fois depuis quatre ans

ISLAMABAD - Le Pakistan a procédé jeudi à la première exécution d'un prisonnier en quatre ans, malgré les critiques d'organisations de défense des droits de la personne.

Le soldat Mohammed Hussain avait été condamné à mort en 2009 pour avoir assassiné l'un de ses collègues, a déclaré Abdullah Khan Niazi, un responsable de la prison de Mianwali où le soldat a été exécuté.

Il s'agit de la première exécution depuis novembre 2008 au Pakistan. À l'époque, le Parti du peuple pakistanais, au pouvoir, avait adopté un moratoire sur les exécutions.

Mais dans le cas du soldat Hussain, le président Asif Ali Zardari et le chef de l'armée pakistanaise, Ashfaq Parvez Kayani, avaient rejeté son appel, a ajouté le responsable de la prison.

Cette exécution a été vivement critiquée par Zohra Yusuf, responsable de la Commission pakistanaise des droits de l'homme. Le gouvernement n'avait peut-être pas le choix et n'a pas pu réduire la sanction puisqu'il s'agissait d'un soldat, a-t-elle déclaré, tout en estimant que ce moratoire devrait également s'appliquer aux militaires.