NOUVELLES
15/11/2012 02:14 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Le duel Vettel-Alonso se transporte sur une piste inconnue des deux pilotes

AUSTIN, États-Unis - La saison de Formule Un se résume ainsi: le pilote Red Bull Sebastian Vettel mène le classement par 10 points devant Fernando Alonso et sa Ferrari avec seulement deux courses à faire, et la première sera disputée sur une piste qu'ils n'ont jamais empruntée.

Le premier Grand Prix des États-Unis depuis 2007 sera couru dimanche, sur ce nouveau Circuit des Amériques construit au coût de 400 millions $ US près d'Austin, au Texas. Étant donné que l'écart est si mince entre les deux pilotes, les deux à la recherche d'un troisième titre mondial, il est important d'apprendre chaque nuance sur le circuit de 20 virages lors des essais et des qualifications.

«Si vous faites tout à la perfection, vous allez avoir des chances, a dit Alonso, jeudi. Si vous faites une erreur, vous allez perdre des chances.»

Si le grand vainqueur de la saison n'est pas connu dimanche, il sera déterminé la semaine suivante lors de la dernière épreuve, à Sao Paulo, au Brésil.

Les deux pilotes ont testé le circuit sur simulateurs et ils ont soit marché sur le circuit, soit fait le tour à bicyclette. Mais ils ne savent pas à quoi s'attendre une fois derrière le volant.

«Il a l'air intéressant, mais c'est la sensation dans la voiture qui est le plus important», a noté Vettel.

Alonso a indiqué qu'il a commencé à étudier le circuit sur un simulateur après le Grand Prix de Singapour, en septembre.

«La piste semble spectaculaire, a déclaré Alonso. Très, très bien. Ce sera un défi pour les pilotes et pour les ingénieurs. J'espère que ce sera un bon spectacle pour tout le monde, avec de beaux dépassements.»

Le Circuit des Amériques est la première piste construite aux États-Unis expressément pour la Formule Un. De 1961 à 1980, le Grand Prix des États-Unis a été disputé à Watkins Glen, dans l'État de New York, avant de se retrouver sur les routes de Long Beach, en Californie, de Las Vegas, de Detroit, de Dallas et de Phoenix. La course a ensuite été tenue de 2000 à 2007 au Indianapolis Motor Speedway sur un circuit routier créé à l'intérieur du célèbre ovale.

Courir sur une nouvelle piste devrait annuler tout avantage que Vettel ou Alonso aurait pu avoir sur un circuit où l'un des deux pilotes a déjà gagné.

«Une concentration au maximum et un effort maximum de tout le monde au sein de l'équipe» va faire la différence, a indiqué Alonso. «Compléter plusieurs tours afin de connaître la ligne de course, les options et certaines caractéristiques que l'on retrouve sur d'autres circuits de Formule Un... peut-être des trucs... cachés dans la piste.»

Vettel a indiqué que les pilotes ont fait face à des défis semblables au cours des dernières années à la suite de l'ouverture de nouveaux circuits.

«Vous essayez de vous préparer du mieux possible. Ce n'est pas la première fois que nous courons sur un nouveau circuit, a rappelé Vettel. La chose la plus importante sera de trouver son rythme (vendredi) et connaître un bon départ.»