NOUVELLES
15/11/2012 12:12 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Le Caire confirme la visite de son Premier ministre à Gaza vendredi

La présidence égyptienne a confirmé jeudi que le Premier ministre Hicham Qandil se rendrait vendredi dans la bande de Gaza, visée par une opération militaire israélienne condamnée par Le Caire.

"M. Qandil se rend à Gaza pour exprimer notre soutien au peuple palestinien et voir quels sont ses besoins", a déclaré à la télévision d'Etat le porte-parole du président Mohamed Morsi, Yasser Ali.

Le chef du gouvernement égyptien sera accompagné de plusieurs conseillers du président Morsi, ainsi que du ministre de la Santé, Mohamed Moustafa Hamed, a-t-il ajouté.

Le porte-parole du gouvernement du Hamas, Taher al-Nounou, avait déclaré auparavant que avoir été informés par la "direction égyptienne" que "le Premier ministre Hicham Qandil se rendrait à Gaza demain accompagné de plusieurs ministres".

"Nous saluons cette visite et apprécions cette position courageuse", a ajouté le porte-parole du Hamas, estimant qu'elle "confirmait le soutien de la direction, du gouvernement et du peuple égyptiens au peuple palestinien qui subit la guerre israélienne contre la bande de Gaza".

L'Egypte intervient régulièrement comme médiateur entre Israël et le Hamas pour ramener le calme autour de Gaza.

"Les Israéliens doivent réaliser que cette agression, nous ne l'acceptons pas et qu'elle ne peut mener qu'à de l'instabilité dans la région", a déclaré jeudi le président Mohamed Morsi, un ancien cadre des Frères musulmans, dont le Hamas est issu.

M. Morsi a ordonné mercredi le rappel de l'ambassadeur d'Egypte en Israël et s'est entretenu avec le président américain Barack Obama et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Avec M. Obama, "nous avons discuté de la nécessité de mettre fin à cette agression et qu'elle ne se répète pas", a dit M. Morsi.

ht-cr/cco