NOUVELLES
15/11/2012 11:24 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

La SQ officiellement en poste à Saint-Georges

En Beauce, la Ville de Saint-Georges changera de corps policier à compter d'aujourd'hui. La Sûreté du Québec (SQ) assumera désormais la sécurité sur le territoire de la municipalité, malgré le désaccord d'une majorité de la population.

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) s'oppose aussi à ce changement depuis le début. La FPMQ demande d'ailleurs que le ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, se penche sur ce dossier.

L'ancien ministre libéral, Robert Dutil, avait autorisé l'abolition du Service de police de la Ville de Saint-Georges en juin, malgré le mécontentement soulevé par la décision.

Changement contesté

En avril, la ville de Saint-Georges a été plongée dans un véritable débat politique à propos du remplacement de la police municipale par la Sûreté du Québec. Un sondage Léger Marketing réalisé pour la Fédération des policiers municipaux confirmait que 70 % des citoyens étaient contre ce changement.

Les opposants dénonçaient le manque de transparence du processus ainsi qu'une apparence de conflit d'intérêts, puisqu'un conseiller municipal de la Ville était un retraité de la SQ. Des citoyens mettaient aussi en doute les chiffres de la municipalité sur les économies anticipées.

Le maire de Saint-Georges, François Fecteau, affirme que la municipalité réalisera 13 millions de dollars d'économies sur 10 ans en abolissant la police municipale.

Les deux services policiers avaient jusqu'au 28 décembre pour procéder à la fusion.