NOUVELLES
15/11/2012 06:42 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Canada: les hôtels Novotel accusés d'empêcher la création d'un syndicat

Des employés canadiens des hôtels Novotel, filiale du géant français Accor, ont demandé jeudi à l'ambassadeur de France à Ottawa d'intervenir dans un conflit les opposant à leurs employeurs, qu'ils accusent d'empêcher la formation d'un syndicat.

Les directions des établissements des villes de Mississauga, Toronto et Ottawa (situées dans la province de l'Ontario, est) "ont ciblé et sanctionné plusieurs employés parce qu'ils évoquaient, pendant des pauses ou à d'autres occasions, la création d'un syndicat", a accusé Marc Hollin qui représente les travailleurs canadiens de Novotel.

Cela fait quatre ans que les employés ont entrepris des démarches pour se syndiquer et face aux difficultés rencontrées, "nous avons demandé à l'ambassade de France d'intervenir", a-t-il précisé à l'AFP.

Un courrier en ce sens, signé par Sid Ryan, le président de la puissante Fédération du travail de l'Ontario --un syndicat qui affirme réunir 1 million de membres--, a été remis à la représentation française, a-t-il ajouté.

Contactée par l'AFP, l'ambassade s'est refusé à tout commentaire, indiquant seulement que l'ambassadeur Philippe Zeller "a bien reçu aujourd'hui ce courrier".

Jointes par l'AFP, les directions des hôtels en cause n'étaient pas disponibles pour commenter.

sab/are

PLUS:afp