NOUVELLES
15/11/2012 07:22 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Cabrera et Posey nommés joueurs par excellence des Ligues majeures

NEW YORK, États-Unis - Le joueur de troisième but des Tigers de Detroit Miguel Cabrera, qui est devenu le premier joueur en 45 ans à remporter la triple couronne dans les Ligues majeures, et le receveur des Giants de San Francisco Buster Posey ont été nommés joueurs par excellence de leur ligue respective par l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique, jeudi soir.

Cabrera, qui est âgé de 29 ans, a été le premier choix de 22 des 28 électeurs. Il a mené l'Américaine aux chapitres de la moyenne au bâton (,330), des circuits (44) et des points produits (139). Le Venezuélien est ainsi devenu le premier joueur à remporter la triple couronne depuis le voltigeur de gauche des Red Sox de Boston Carl Yastrzemski en 1967.

«Je ne peux y croire. Je suis très excité», a dit Cabrera quelques minutes après avoir appris la nouvelle. «Je n'ai pas de mots pour décrire ce que je ressens en ce moment. Je ne m'attendais pas à gagner parce que Mike Trout a connu une saison incroyable. Je suis très surpris.»

Cabrera a aussi dominé les Ligues majeures pour la puissance (,606) et la moyenne au bâton avec des coureurs sur les buts (,999), et les Tigers ont remporté le titre dans la section centrale de l'Américaine avant d'accéder à la Série mondiale. Le scrutin a eu lieu avant le début des séries éliminatoires dans le baseball majeur.

«Je croyais que (la course) allait être serrée, a poursuivi Cabrera. J'ignore le nombre de points que j'ai obtenus, mais je croyais que ç'allait être une course serrée.»

Le perdant de cette course fut le voltigeur de centre des Angels de Los Angeles Mike Trout (,326, 30 circuits et 83 points produits). Le meneur dans l'Américaine pour les points marqués (129) et les buts volés (49) a reçu les six autres voix accordées au premier choix. Trout fut deuxième sur 21 bulletins de vote, et troisième pour un seul d'entre eux. Il est devenu le premier joueur recrue à être finaliste au titre de joueur par excellence.

Le joueur de troisième but des Rangers du Texas Adrian Beltre (,321, 36 longues balles et 102 points produits), le seul autre joueur outre Cabrera et Trout à être apparu sur chacun des bulletins de vote, a terminé troisième.

Les quatre autres gagnants de la triple couronne dans l'Américaine ont tous mérité le titre de joueur par excellence — Cabrera, Yastrzemski, Frank Robinson en 1966 et Mickey Mantle en 1956. Les autres joueurs qui ont accompli cet exploit furent Joe Medwick, le dernier à le faire dans la Nationale, en 1937, et Jimmie Foxx en 1933.

Il est le dixième joueur de l'histoire des Tigers à obtenir cet honneur, et le deuxième en autant de saisons. L'as Justin Verlander l'avait mérité en 2011.

Posey, un choix incontournable

Posey, qui est âgé de 25 ans, fut le premier choix pour 27 membres, deuxième pour quatre d'entre eux et troisième pour un seul.

«J'estime que c'est un exploit que je dois partager avec toute l'organisation des Giants», a confié Posey après être devenu le sixième récipiendaire du titre dans cette équipe depuis son transfert à San Francisco. «Ça commence en haut, avec le groupe de propriétaires et les dirigeants de l'organisation, et ça va jusqu'aux gars sur le terrain.»

Posey a été sacré champion frappeur de la Nationale avec une moyenne au bâton de ,336, ce qui lui a permis de rejoindre Ernie Lombardi au sein du club sélect des receveurs qui ont mérité ce titre à deux reprises dans l'histoire de la ligue. L'Américain, qui a raté la majeure partie de la saison 2011 en raison d'une fracture et d'une déchirure ligamentaire à la cheville droite subie lors d'une collision à la plaque le 25 mai, a généré 103 points, frappé 24 longues balles et était derrière le marbre lors du match parfait de Matt Cain le 13 juin dernier.

«C'était plus facile de courir autour des buts, car c'était une grande source de préoccupation au début de la campagne», a mentionné Posey, qui a mis deux mois dans la saison avant de ne plus sentir de douleur à cause de sa blessure à une cheville. «Quand ç'a commencé à être de nouveau plus naturel, je crois que ça m'a permis d'augmenter mon niveau de jeu en général car je n'y songeais plus.»

Il est ainsi devenu le huitième receveur de l'histoire à remporter ce prestigieux titre dans la Nationale. Roy Campanella l'a décroché à trois reprises (1951, 1953 et 1955), et Johnny Bench deux fois (1970 et 1972). Les autres récipiendaires furent Lombardi en 1938 et Gabby Hartnett en 1935. Les receveurs ont aussi remporté ce titre huit fois dans l'Américaine, et le dernier en lice dans cette ligue fut le champion frappeur des Twins du Minnesota Joe Mauer, en 2009.

Le titre a été attribué pour la 13e fois de l'histoire à un joueur des Giants, et pour la première fois depuis Barry Bonds — qui en était à son septième titre en carrière — en 2004. Carl Hubbell (1933 et 1936) et Willie Mays (1954 et 1965) ont mérité ce titre à deux reprises. Les autres lauréats des Giants furent Willie McCovey en 1969, Kevin Mitchell en 1989 et Jeff Kent en 2000.

Le voltigeur de gauche des Brewers de Milwaukee Ryan Braun (,319, 41 circuits, 122 points produits et 105 points marqués), le lauréat en 2011, a reçu trois votes de première place. Il a abouti en deuxième position derrière Posey.

Les deux autres candidats qui ont reçu des votes de première place furent le voltigeur de centre des Pirates de Pittsburgh Andrew McCutchen (,327, 31 circuits, 96 points produits et 194 coups sûrs) et le receveur des Cardinals de St. Louis Yadier Molina (,315, 22 circuits et 76 points produits).

Posey, Braun et McCutchen furent les seuls joueurs à être nommés sur chaque bulletin de vote. Au total, 35 joueurs ont été mentionnés.