Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Buffalo est parti à point

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. C'est exactement ce qu'ont fait les Bills en battant les Dolphins de Miami 19-14, jeudi soir, à Buffalo.

Les Bills (4-6) ont inscrit tous leurs points en première demie, dont 13 au premier quart. Leodis McKelvin et le botteur Rian Lindell se sont occupés de tout. McKelvin a retourné un botté de dégagement sur 79 verges pour ouvrir la marque au 1er quart.

Lindell a ajouté des bottés de précision de 32, 34, 42 et 19 verges.

Marcus Thigpen a assuré la réplique de belle façon pour les Dolphins, un retour de botté d'envoi de 96 verges avec un peu moins de cinq minutes à jouer au 1er quart.

C'était 19-7 Buffalo à la mi-temps.

Les Dolphins (5-5) on eu toutes les misères du monde à percer la défense des Bills. En fait, leur attaque est entrée dans la zone des Bills pour la première fois alors qu'il ne restait que 3 min 40 s à jouer au 3e quart. Cette « percée » n'a rien donné, Dan Carpenter ratant de peu un placement de 50 verges quand le ballon a ricoché vers l'extérieur sur le poteau.

À leur deuxième incursion en territoire ennemi, au 4e quart, les Dolphins ont fait mouche. Passe de deux verges de Ryan Tannehill à Davone Bess et l'écart était réduit à 19-14. Mais ce fut trop peu, trop tard.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.