NOUVELLES
15/11/2012 12:33 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Allemagne - René Adler a frôlé la dépression

Le portier international allemand René Adler a révélé avoir frôlé la dépression et craint de subir le même sort que son compatriote Robert Enke, gardien de Hanovre qui s'était suicidé en novembre 2009, lors d'un entretien au magazine Stern.

"Nous avions tous deux l'impression d'être semblable, ce qui m'a effrayé car je pouvais suivre la même voie", a expliqué le gardien de Hambourg, trois ans après le décès de son rival en équipe nationale "où la pression est déjà très forte".

Adler, 27 ans, a été rappelé par le sélectionneur national pour le match nul (0-0) mercredi contre les Payx-Bas, un retour après une longue absence sur blessure qui lui a couté aussi sa place au club de Leverkusen.

Opéré d'un genou en juillet 2011, Adler n'a pas joué la saison dernière, assistant à la révélation du jeune Bernd Leno, 19 ans, venu de Stuttgart pour un interim de six mois qui s'est transformé en un contrat jusqu'en 2017.

"C'est brutal de voir qu'on peut être remplacé", a-t-il ajouté, précisant qu'il a dû être prudent "pour ne pas tomber en dépression". Il a avoué avoir même envisagé la retraite sportive qui, pour lui, "aurait été comme perdre un membre de ma famille".

En fin de contrat avec Leverkusen, Adler s'est engagé jusqu'en 2017 avec Hambourg où il a disputé les 11 premiers matches de la saison en cours.

ryj/sg/gd