NOUVELLES
14/11/2012 04:08 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

Soudan: un employé de l'ONU tué dans la région disputée d'Abyei (ONU)

Un employé local de la force de maintien de la paix à Abyei a été tué mardi dans cette région disputée entre le Soudan et le Soudan du Sud, a déclaré mercredi à l'AFP un responsable de l'ONU.

L'employé, un membre de la tribu Dinka, "a été tué par balle", a déclaré le chargé de l'information au Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha) à Khartoum, Damian Rance.

Il a précisé qu'il avait été tué au lendemain de tensions entre les tribus rivales Misseriya (arabe nomade) et Dinka (sudiste) dans la zone.

"D'après ce que j'ai compris, les chefs de la tribu Misseriya sont allés à Abyei pour une réunion avec le chef de la Fisnua", la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei, a poursuivi M. Rance.

Cette visite a causé le mécontentement de membres de la tribu Dinka, a-t-il ajouté.

Des affrontements entre des manifestants de la tribu Dinka et la Fisnua ont eu lieu, a indiqué tard mardi soir le porte-parole du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

"Aujourd'hui, un membre local a succombé à ses blessures et un autre a été blessé en raison d'affrontements à Abyei entre la Fisnua et des manifestants de (la tribu) Dinka", a indiqué à New York Martin Nesirky.

"La Fisnua a mis en place des barrages (...) à Abyei. La direction de la Fisnua a également des rencontres avec des représentants des Dinka et des Misseriya dans un effort pour calmer les tensions", a-t-il ajouté.

Fin septembre, le régime islamiste à Khartoum et le pouvoir à Juba ont conclu des accords de sécurité et de coopération qui n'ont cependant pas permis de régler la totalité de leurs différends, plusieurs questions-clés autour de la démarcation de la frontière et de la zone pétrolifère contestée d'Abyei restant non résolues.

Des discussions sont toujours en cours depuis l'accession du Soudan du Sud à l'indépendance en juillet 2011. Les deux pays ont été au bord d'un conflit généralisé fin mars.

L'Union africaine a donné jusqu'au 5 décembre au Soudan et au Soudan du Sud pour parvenir à un accord sur le statut final d'Abyei.

it/vl/sw