NOUVELLES
14/11/2012 03:11 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

Projet d'habitation pour les artistes à Québec

Les artistes émergents qui souhaitent s'établir dans le quartier Saint-Roch à Québec pourraient bénéficier de logements subventionnés.

Le Programme d'encadrement clinique et d'hébergement (PECH) pilote le projet Sherpa, qui prévoit l'aménagement de 77 logements sociaux dans un immeuble actuellement en construction.

De ce nombre, 30 logements seront réservés aux artistes et 47 à une clientèle ayant eu des difficultés en raison d'un problème de santé mentale.

Le bâtiment sera situé sur le boulevard Charest. Il accueillera aussi les bureaux du PECH et un centre de rétablissement pour les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Benoît Côté, de l'organisme PECH, est conscient du défi de cohabitation, mais il a bon espoir que ce projet de mixité sociale sera une réussite. « Il y a une sensibilité quand même intéressante entre les gens qu'on accompagne qui ont des problèmes de santé mentale et la sensibilité des artistes. Vous seriez surpris comment cette sensibilité-là peut être partagée entre les deux groupes. Il faut dire aussi que nous allons avoir nos locaux dans cet édifice et ce qu'on développe aussi, qui est une première dans le monde de la francophonie, c'est un centre de rétablissement en santé mentale », fait valoir M. Côté.

Les travaux nécessiteront des investissements de 16 millions de dollars; ils devraient être teminés en juin prochain.

Le projet réalisé avec la participation financière de la Société d'habitation du Québec, de la Ville de Québec et de Service Canada s'adresse aux artistes âgés de 18 à 35 ans qui ont un statut d'artiste professionnel reconnu par la loi.