NOUVELLES
14/11/2012 12:43 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

Le FMI salue les perspectives économiques "prometteuses" au Niger

Le FMI a estimé mercredi que les perspectives économiques du Niger étaient "prometteuses" et indiqué que le programme de réformes, exigé en contrepartie du plan d'aide accordé en mars au pays, était jusque-là respecté.

"Les perspectives économiques pour 2013 et sur le moyen terme restent prometteuses", a déclaré le Fonds monétaire international, relevant que la croissance du pays devrait être "principalement soutenue" par le secteur extractif.

Le Niger, un des principaux exportateurs mondiaux d'uranium, devrait voir son produit intérieur brut progresser de 11,3% cette année et de 6,2% l'année prochaine, selon le communiqué du Fonds publié à l'issue d'une mission de deux semaines dans le pays.

Le FMI relève toutefois l'existence de "risques de dégradation" liés notamment à la situation sécuritaire dans la région, en particulier au Mali voisin, en proie à un mouvement de sécession islamiste dans le nord du pays.

Le Fonds a par ailleurs assuré que les autorités nigériennes s'étaient engagées à maintenir "sur les rails" le programme de réformes négocié au moment de l'octroi du plan d'aide au pays en mars.

L'intitution de Washington avait accordé au Niger une assistance financière de 92,2 millions d'euros sur trois ans, déboursable par tranches, et assortie d'un taux d'intérêt nul. Un premier versement de 13,17 millions d'euros avait alors été débloqué.

Les missions du FMI servent principalement à évaluer si les réformes conditionnant le versement de nouvelles tranches d'aide ont bien été appliquées.

jt/sl/sam