NOUVELLES
14/11/2012 12:17 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

Le chef du métro du Caire limogé après une grève paralysant la capitale

Une grève dans le métro du Caire a paralysé mercredi pendant plusieurs heures la circulation dans la capitale égyptienne, avant que les employés ne lèvent leur mouvement suite à l'annonce du limogeage du président de la compagnie, a rapporté l'agence officielle Mena.

En raison de la grève, la circulation a été totalement interrompue sur les lignes qui transportent chaque jour des millions de passagers, provoquant des embouteillages dans les rues du Caire et contraignant de nombreux Egyptiens à rester chez eux.

La grève s'est terminée au bout de cinq heures, après l'annonce par le ministre des Transports Rachad al-Metini du départ du président de l'entreprise chargée de la gestion du métro, Ali Hussein, selon la Mena.

Le limogeage de M. Hussein, accusé de corruption par les employés du métro, faisait partie des revendications des grévistes, qui exigent également une hausse des salaires et de meilleures conditions de travail.

Selon Refaat Arfaat, directeur du syndicat des ouvriers du métro, de nombreux trains sont en mauvais état en raison de la négligence des autorités, nécessitant des réparations urgentes.

jaz/se/tg/cco