BIEN-ÊTRE
14/11/2012 03:20 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

La danse aiderait les jeunes filles à oublier leurs soucis

La danse aiderait les adolescentes complexées et déprimées à se sentir mieux, selon une étude suédoise parue dans Archives of Pediatric and Adolescent Medicine.

Des chercheurs suédois ont montré que le fait de prendre un cours de danse deux fois par semaine améliorait la santé des jeunes filles reconnaissant souffrir de déprime, de fatigue ou de faible estime d'elles-mêmes.

"La danse est une forme plébiscitée d'activité physique, surtout chez les jeunes femmes", ont noté les chercheurs. "Elle peut apporter un soutien et une possibilité d'améliorer la perception de son corps."

Les chercheurs du Centre for Health Care Sciences suédois ont recruté 112 filles, âgées de 13 à 18 ans. Environ la moitié du panel a suivi deux cours hebdomadaires d'environ 75 minutes, pendant deux ans.

Au terme de cette expérience, on demanda aux jeunes filles comment elles se sentaient et on compara ces données avec celles du groupe témoin, qui n'avait pas dansé. Au final, 91% des filles ayant pris part aux cours de danse ont trouvé cette expérience positive pour leur santé, selon l'étude.

Même s'il n'est pas évident de savoir clairement comment la danse a amélioré la santé des jeunes filles, les chercheurs laissent entendre que cette activité permet de relâcher la pression et de se rapprocher d'autres filles dans un contexte joyeux.

De plus, des recherches précédentes avaient montré que le sport peut considérablement améliorer l'état d'esprit des sujets parce qu'il permet la libération de sérotonine et de dopamine, deux neurotransmetteurs qui influencent non seulement l'humeur mais aussi le sommeil et les capacités d'apprentissage.