NOUVELLES
14/11/2012 03:45 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

Justin Bieber: une accusation sous une loi anti-paparazzi est rejetée

LOS ANGELES, États-Unis - Un juge a rejeté une accusation portée contre un paparazzi qui aurait poursuivi sans relâche le chanteur Justin Bieber.

Le photographe indépendant Paul Raef était la première personne accusée en vertu d'une nouvelle loi en Californie s'attardant à la conduite sur les routes de chasseurs de célébrités.

Le juge de la Cour supérieure de Los Angeles Thomas Rubinson a rejeté l'accusation, mercredi, après avoir entendu les arguments d'un avocat de Paul Raef.

Le magistrat a affirmé que la loi ratissait trop large et a cité plusieurs problèmes dans son élaboration. Les avocats du photographe ont soutenu que la loi est anticonstitutionnelle.

Paul Raef fait toujours face à des chefs d'accusation de conduite dangereuse.

Les procureurs allèguent que le photographe avait poursuivi Justin Bieber à plus de 128 km/h et contraint d'autres automobilistes à des manoeuvres pour éviter une collision alors qu'il tentait d'obtenir des clichés de la jeune vedette.

Paul Raef ne s'est toujours pas prononcé dans cette affaire.