NOUVELLES
14/11/2012 10:43 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

Israël a "ouvert les portes de l'enfer" en tuant un chef du Hamas (branche armée)

La branche armée du mouvement palestinien Hamas a promis mercredi une riposte massive à Israël pour l'assassinat de son chef Ahmad Jaabari, affirmant dans un communiqué qu'il avait "ouvert les portes de l'enfer".

Les Brigades Ezzedine al-Qassam déclarent "porter le deuil d'un de leurs principaux chefs, Ahmad Jaabari, et s'engagent à continuer sur le chemin de la résistance", selon le texte, assurant que "l'occupant a ouvert sur lui-même les portes de l'enfer".

Le porte-parole du gouvernement du Hamas à Gaza, Taher al-Nounou, a déclaré à l'AFP qu'"Israël portait la responsabilité de ces crimes et de leurs graves conséquences".

"Nous demandons à la communauté internationale d'arrêter le massacre de notre peuple, qui a le droit de se défendre", a-t-il plaidé.

Ahmad Jaabari, chef des opérations militaires du Hamas, a été tué mercredi dans un raid israélien à Gaza, a-t-on appris de sources concordantes. Son garde du corps a succombé à ses blessures peu après, selon une source hospitalière.

"L'armée israélienne a visé Ahmad Jaabari, chef de la branche armée du Hamas dans la bande de Gaza", a confirmé l'armée israélienne dans un communiqué, ajoutant qu'il était "directement responsable de l'exécution d'attentats terroristes contre l'Etat d'Israël ces dernières années".

my-az-sst/agr/feb