NOUVELLES
14/11/2012 03:32 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

Blatter et les autorités suisses sont insatisfaits de l'acquittement

LAUSANNE, Suisse - L'acquittement de trois footballeurs dans une histoire de matches truqués en Suisse a été comme «un but contre son propre camp de la justice suisse», a confié mercredi le président de la FIFA, Sepp Blatter.

L'Association suisse de football a fait écho à de telles critiques, disant que le pays a «désespérément besoin» de mettre à jour son code criminel, après cet acquittement en cour fédérale mardi.

Les joueurs de la Ligue suisse étaient accusés d'avoir contribué à manipuler des matches de leurs clubs en 2009, à la suite d'une enquête internationale.

Parmi les acquittés se trouve le gardien Goalkeeper Darko Damjanovic, qui aurait recruté des joueurs pour le crime organisé croate. L'Association suisse lui a imposé une suspension d'une durée indéfinie en 2010.

Les autres sont Christian Leite, ancien gardien avec Gossau, et David Blumer, ancien milieu de terrain avec Thoune. Ce dernier a été suspendu pour deux ans en 2010.

a9??:????