NOUVELLES
14/11/2012 03:01 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

Alger et Rome appellent à une solution "rapide" au Mali

L'Algérie et l'Italie ont appelé mercredi à une coopération "significative" pour permettre une solution "rapide" à la crise au Mali, préservant son intégrité territoriale, son unité et sa souveraineté.

Dans un communiqué publié à l'issue du 2e sommet italo-algérien à Alger, le président Abdelaziz Bouteflika et le président du Conseil des ministres Mario Monti se sont dits "confiants" dans la mission de l'envoyé spécial des Nations unies pour le Sahel, Romano Prodi, et dans la résolution 2071 du Conseil de sécurité de l'ONU pour trouver une solution politique à la crise du Mali.

Selon eux, il est nécessaire de mettre en oeuvre une coopération "significative" pour aboutir à une solution "rapide" qui préserve l'intégrité territoriale, l'unité nationale et la souveraineté du Mali "afin de faire face à l'impact négatif de cette situation de crise sur la paix et la stabilité de la région", selon le communiqué publié par l'agence APS.

L'Italie et l'Algérie, opposée à une intervention militaire dans le nord du Mali, souhaitent une "approche globale" avec une solution politique "qui passe par l'implication de l'ensemble des parties prenantes maliennes et la prise en charge de leurs revendications légitimes".

Le nord du Mali est occupé par trois groupes islamistes armés, Ansar Dine (Défenseurs de l'islam), Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao).

Un sommet dimanche à Abuja de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a approuvé l'envoi au Mali d'une force militaire de 3.300 hommes qui devrait être soutenue sur le plan logistique par des pays occidentaux. Le plan doit être transmis avant le 27 novembre à l'ONU, qui devra donner son feu vert à l'intervention.

Par ailleurs, l'Algérie et l'Italie ont signé huit accords de coopération et protocoles d'entente, dont un accord de coopération militaire dans l'aviation. Deux autres portent sur le transport maritime et la coordination des opérations de recherche et sauvetage maritimes.

bmk/cco/feb