NOUVELLES
13/11/2012 01:16 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

Perpétuité pour un Saoudien ayant fomenté un attentat contre la maison Bush

Un Saoudien a été condamné à la perpétuité pour avoir fomenté des attentats contre la maison de l'ancien président américain George W. Bush au Texas (sud) ou encore contre des centrales nucléaires et des barrages, a annoncé mardi la justice texane.

Khaled Ali Aldausari, 22 ans, avait été arrêté l'an dernier sur une information d'un fournisseur de produits chimiques. Ce dernier avait eu des soupçons après que le Saoudien eut tenté de lui acheter du phénol concentré, un produit potentiellement utilisable dans la fabrication d'une bombe.

Le jeune homme était entré aux Etats-Unis en 2008 avec un visa d'étudiant. Il était inscrit dans une université au Texas lorsqu'il est arrêté en 2011.

Le FBI a trouvé des courriels dans lesquels il disait vouloir s'inscrire dans une université du Texas afin de pouvoir "cibler les infidèles américains".

Un de ces courriers électroniques, qu'il s'était envoyé à lui-même sous le titre "cibles", contenait les noms et adresses de trois membres de l'armée qui avaient été déployés dans la prison d'Abou Ghraib en Irak.

Un autre, sous le titre de la "maison du tyran", mentionnait l'adresse de George W. Bush à Dallas.

Dans son enquête, le FBI avait également trouvé des éléments attestant que le jeune homme avait cherché à cacher des explosifs dans des poupées, qu'il comptait attaquer une discothèque avec une bombe dissimulée dans un sac à dos, ou encore qu'il s'était envoyé des courriels contenant un mode d'emploi pour convertir un téléphone portable en détonateur à distance.

"Khaled Ali Aldausari, qui agissait comme un loup solitaire, aurait pu aller plus loin s'il avait échappé à la vigilance de citoyens", a affirmé la procureure Sarah Saldaña dans un communiqué.

mso/rap/are