NOUVELLES
13/11/2012 12:50 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

Les principaux protagonistes de l'affaire Petraeus

Le scandale sexuel qui a conduit le directeur de la CIA David Petraeus à la démission a rejailli mardi sur un autre général quatre étoiles, John Allen. Voici les principaux protagonistes impliqués dans cette affaire à tiroirs.

LE GENERAL DAVID PETRAEUS

Le général David Petraeus était l'officier le plus connu de l'armée américaine et considéré comme l'un des héros de la guerre en Irak. Il commandait la coalition internationale en Afghanistan avant d'être nommé il y a un an et demi à la tête de la puissante agence du renseignement et de quitter l'armée. Agé de 60 ans, ce père de deux enfants a présenté vendredi sa démission après avoir reconnu une relation extraconjugale avec sa biographe Paula Broadwell, une "conduite inacceptable à la fois comme mari et comme dirigeant d'une organisation" telle que la CIA, selon lui. "Après plus de 37 ans de mariage, j'ai fait preuve d'un énorme manque de jugement", a-t-il ajouté.

PAULA BROADWELL

Cette grande brune de 40 ans, mariée à un radiologue et mère de deux jeunes fils, est une ancienne major (commandant) de l'armée américaine, diplômée de Harvard et de l'académie militaire de West Point. Cette experte en lutte antiterroriste rencontre David Petraeus en 2006 à Harvard, où le général lui donne sa carte. Deux ans plus tard, elle concentre ses recherches sur le style de commandement du général, avant de co-écrire sa biographie. Elle multiplie les interviews, voyage parfois à bord de son avion et passe un an en Afghanistan. David Petraeus a confié à des amis que leur histoire avait commencé en novembre 2011, deux mois après son arrivée à la CIA. Selon lui, leur relation aurait pris fin en juillet.

Elle est soupçonnée par le FBI d'avoir envoyé des courriels anonymes de menace à Jill Kelley.

JILL KELLEY

Elle est la femme par qui le scandale éclate. Agée de 37 ans, cette mère de trois enfants organise des soirées mondaines à Tampa, en Floride (sud-est). Cette amie des Petraeus vit avec son mari, un chirurgien, dans une vaste demeure près de la base de MacDill où est reçue la haute hiérarchie militaire. En mai dernier, elle porte plainte auprès d'un ami travaillant au FBI pour avoir été harcelée --voire menacée-- par courriers électroniques anonymes. L'enquête permettra de découvrir que l'auteur de ces courriels n'est autre que Paula Broadwell.

Elle entretient également une correspondance abondante par internet avec le général John Allen.

LE GENERAL JOHN ALLEN

Le général quatre étoiles était promis à prendre les rênes du commandement suprême de l'Otan mais le président américain Barack Obama a suspendu sa nomination. En cause: la découverte par le FBI d'une abondante correspondance "déplacée" et confinant au "flirt" par courriels avec Jill Kelley.

Agé de près de 59 ans, cet homme clé du conflit en Irak avait succédé en juillet 2011 à David Petraeus, dont il est proche, à la tête de la coalition internationale en Afghanistan.

L'AGENT DU FBI

Le policier à qui Jill Kelley a demandé de l'aide après avoir reçu de nombreux courriels de menace fait lui-même l'objet d'une enquête interne. Selon le Wall Street Journal, les supérieurs de l'agent ont commencé à se poser des questions en voyant l'enquêteur devenir complètement "obsédé" par ce dossier. Ils ont alors découvert des courriels envoyés par l'agent avec des photos de lui torse nu à Jill Kelley. Ces envois remontent cependant avant la plainte de Mme Kelley.

bur-rap/mra/sam