NOUVELLES
13/11/2012 03:20 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

Le bénéfice net de Meubles Léon a chuté de 15 pour cent au troisième trimestre

TORONTO - La chaîne de magasins Meubles Léon (TSX:LNF) a annoncé mardi avoir enregistré au troisième trimestre un bénéfice net de 13 millions $, en baisse de 15 pour cent par rapport à la même période il y a un an, l'addition de quatre magasins l'année dernière s'étant traduite par une hausse des coûts tandis que les ventes faisaient du surplace.

Le bénéfice net par action a été de 19 cents au troisième trimestre. Lors de la période équivalente en 2011, Léon avait réalisé un bénéfice net de 15,3 millions $, ou 22 cents par action.

Léon a dévoilé ses résultats financiers deux jours après avoir annoncé l'acquisition de la société rivale The Brick, d'Edmonton, dans le cadre d'une entente amicale devant permettre aux deux détaillants canadiens de mieux faire face aux concurrents américains tels que Target et Walmart.

Léon, dont le siège social se trouve à Toronto, a indiqué que le chiffre d'affaires de son réseau de magasins, incluant les franchises, avait totalisé 223,68 millions $ au troisième trimestre, sans guère de changement par rapport aux revenus de 223,65 millions $ de la même période un an auparavant.

Les charges d'exploitation nettes ont augmenté de trois pour cent par rapport à l'an dernier, à 54,2 millions $, principalement en raison d'une hausse des coûts de mise en marché et des frais d'administration ayant découlé de l'ajout de quatre magasins, l'automne dernier.

La baisse de valeur du dollar canadien a fait reculer la marge bénéficiaire brute de Léon à 40,9 pour cent, contre 42,2 pour cent un an plus tôt.

Les actions de Meubles Léon ont terminé la séance de mardi à 11,30 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 50 cents, soit un peu plus de quatre pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.