NOUVELLES
13/11/2012 06:54 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

La mairesse Danielle Roy-Marinelli dément une crise à Lévis

Au moment où la direction générale de la Ville de Lévis est secouée par plusieurs départs, la mairesse de Lévis Danielle Roy Marineli nie qu'il y ait crise au sein de son administration.

Les élus municipaux s'étaient réunis lundi soir à l'occasion d'une séance extraordinaire où il a été brièvement question du climat à l'hôtel de ville. L'opposition et quelques citoyens ont réclamé plus de transparence de la part de l'administration municipale.

Depuis une semaine, le directeur adjoint de la Ville Guy Renaud a quitté précipitamment son poste pour prendre sa retraite. Un autre directeur est en congé de maladie et une employée de la trésorerie a été suspendue. La Ville s'est retrouvée momentanément dans l'impossibilité de payer ses fournisseurs en raison de ces départs.

La mairesse Roy-Marinelli admet que la situation demande des ajustements, mais elle assure que tout est maintenant rentré dans l'ordre. « Il n'y a pas de crise à Lévis. C'est sûr qu'il y a un départ à la retraite, à la direction générale ce n'est pas rien. Mais voyez-vous, ce soir, on a pas embauché personne pour signer des chèques. La Ville continue à fonctionner pareil comme avant », a-t-elle dit.

Danielle Roy-Marinelli a laissé entendre que les tensions actuelles entre les cols blancs et la Ville de Lévis sont à l'origine de la situation. « Nous avons des cols blancs qui sont insatisfaits du dénouement de ce qui se passe dans leur dossier. On fait couler de l'information qui en principe devrait demeurer dans l'administration. Dans ce temps-là, l'opposition saute là-dessus comme la misère sur le pauvre monde et on monte ça en drame », déplore-t-elle.

Opposition sceptique

Le chef d'Action Lévis maintient pour sa part que l'administration municipale cache quelque chose. James Redmond déplore le manque de transparence de la mairesse Roy-Marinelli. « On est obligés d'aller la cherche au compte-gouttes l'information. On doit aller chercher des documents aux affaires municipales parce que la Ville ne veut pas nous les fournir. C'est vraiment dommage. »

M. Redmond ajoute que le malaise est certainement plus important « que ne le laisse transparaître l'administration municipale. »

Malgré les nombreux départs, la mairesse Danielle Roy-Marinelli affirme être en mesure de pouvoir déposer et adopter son budget 2013 avant la fin de l'année financière le 31 décembre.

L'administration de la mairesse Danielle Roy-Marinelli affirme être en mesure de pouvoir déposer et adopter son budget 2013 avant la fin de l'année financière le 31 décembre.