NOUVELLES
13/11/2012 01:41 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

La Corée du Nord continuerait de développer des missiles à longue portée

WASHINGTON - Des images prises par satellite en septembre montrent que la Corée du Nord a testé des moteurs de fusée, un signe que le régime communiste continue à développer ses missiles balistiques à longue portée, selon un institut américain. Les images font également état de la construction d'une tour de lancement sur la base de Sohae, dans le nord-ouest du pays, pour permettre de lancer des fusées plus importantes.

En avril, la Corée du Nord avait défié l'ONU en lançant une fusée à partir de cette région pour tenter de propulser un satellite dans l'espace, malgré l'interdiction. Le lancement s'était soldé par un échec.

Les images ont été prises dans le cadre d'une étude publiée sur le site Internet de l'Institut américano-coréen de l'École d'études internationales avancées Johns Hopkins. D'après ce document dévoilé lundi soir, il est encore difficile de savoir si la Corée du Nord prépare un nouveau lancement de fusée, mais le pays pourrait entreprendre de nouveaux tests sur des fusées et ou des essais nucléaires au cours de la première moitié de l'année 2013.

«Les tests de moteur de Pyongyang sont un nouveau signe clair que son programme de missiles progresse. Il est encore difficile de savoir s'il y aura de nouveaux tests de missiles à longue portée ce printemps, mais cela reste fort possible», a déclaré Joel Wit, un ancien responsable du département d'État américain et directeur de la publication du site de l'institut.

Les analyses présentées dans l'étude montrent que depuis le lancement raté de la fusée Unha-3 le 13 avril, la Corée du Nord a conduit au moins deux tests de moteurs de fusée sur un site d'essai.

Le document a été écrit par Nick Hansen, un ancien expert en technologie de l'imagerie ayant travaillé 43 ans au sein des services de renseignement américains. Il estime que les tests en sont probablement au premier stade et auraient été réalisés sur des missiles Unha-3 ou les nouveaux KN-08, aperçus rapidement lors d'un défilé militaire à Pyongyang après la tentative de lancement d'avril.