NOUVELLES
13/11/2012 03:36 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

Grèce: nouvelle aide de l'UE "probablement" nécessaire (administrateur FMI)

La zone euro devra "probablement" augmenter son soutien financier à la Grèce par un effacement de dette ou un nouveau plan d'aide, a indiqué mardi à l'AFP Paulo Nogueira Batista, représentant du Brésil et de dix autres pays au conseil d'administration du FMI.

"Je pense qu'une certaine forme de soutien additionnel ou d'allègement (de dette, ndlr) en provenance du secteur public de la zone euro sera probablement nécessaire" si un délai est accordé au pays pour redresser ses finances, a déclaré M. Nogueira, précisant qu'il ne s'exprimait pas au nom du Fonds monétaire international.

M. Nogueira a catégoriquement exclu en revanche toute nouvelle contribution du FMI. "Le Fonds a déjà prêté d'immenses sommes d'argent à la Grèce (...) et je ne soutiendrai aucune demande d'accroître le soutien du FMI à la Grèce", a-t-il déclaré.

Réunis lundi à Bruxelles, les dirigeants de la zone euro ont jugé "approprié" de donner deux ans de plus à Athènes, jusqu'en 2016, pour ramener le déficit public de la Grèce sous la barre des 3%, sans toutefois parvenir à un accord global.

"Ce qui n'est pas clair, c'est la façon dont ce délai affecterait le financement du programme grec. C'est ce point qui semble provoquer des désaccords entre les différentes parties", a estimé M. Nogueira.

Les créanciers de la troïka (FMI, Union européenne, BCE) s'opposent sur les moyens de financer le pays, dont les caisses sont vides, pendant cette période sans alourdir la faramineuse dette accumulée par Athènes.

"Même si sa forme n'est pas encore définie, la nécessité d'un nouveau soutien semble claire à moins qu'il n'y ait une possibilité d'une nouvelle contribution des créanciers privés", a ajouté le représentant brésilien.

En mars, le secteur privé a déjà consenti en faveur de la Grèce un effacement de dette exceptionnel de 107 milliards d'euros.

M. Nogueira est l'un des vingt-quatre membres du conseil d'administration du Fonds qui représente les 188 Etats-membres et statue notamment sur les programmes d'aide.

jt/mj/bdx