NOUVELLES
13/11/2012 06:06 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

Caisses de retraite : le chef de la CAQ blâme le gouvernement Marois

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) accuse le gouvernement Marois de tarder à réagir dans le dossier du déficit des caisses de retraite municipales, rejoignant ainsi le discours du maire Labeaume.

Le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, attend le rapport du comité d'experts présidé par Alban D'Amours dont le dépôt a été retardé de trois mois.

« C'est ben beau se servir du prétexte du rapport d'Amours, mais il va falloir que le gouvernement agisse », déclare François Legault.

« Le problème des déficits de retraite, on parle de cinq, six milliards, soit on touche aux cotisations, soit on touche aux prestations, soit on touche à l'âge de la retraite. J'en connais pas d'autres solutions et aucune des trois n'est agréable », ajoute-t-il.

François Legault exclut toutefois la possibilité que les contribuables assument la facture.

« Ce n'est pas vrai qu'on va demander aux contribuables québécois qui en majeure partie n'ont pas de régimes de retraite de payer pour combler le déficit de ceux qui ont la chance d'en avoir un ».

Le maire de Québec, Régis Labeaume, soutient aussi que le dossier traîne depuis trop longtemps. Il revendique de modifier à la fois les cotisations, les prestations et l'âge de la retraite.