NOUVELLES
12/11/2012 10:26 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

Vendée Globe: abandon de Pavant après un choc avec un chalutier

Le skipper français Kito de Pavant a confirmé lundi après-midi son abandon, au troisième jour du Vendée Globe, après que son monocoque Groupe Bel a subi de gros dégâts dans une collision avec un chalutier dans la matinée, au large des côtes portugaises.

"Le Vendée Globe 2012, eh bien il s'arrête, pour moi, pour Groupe Bel, pour tous les gens qui me suivaient dans cette aventure, c'est l'accident bête, trop bête, je suis désolé", a déclaré le navigateur dans une vidéo postée sur le site de la course.

"Par miracle, le mât est toujours en place, mais j'ai plus de hauban, et j'ai fait un petit gréement de fortune pour que ça tienne", a précisé le navigateur, en route vers le port de Cascais, au Portugal.

Groupe Bel a été heurté par un chalutier lundi matin vers 09H00 GMT, alors que le navigateur venait de s'endormir pour une courte sieste: "Le chalutier n'était pas sous AIS (le système qui permet à un navire d'être repéré en permanence en mer), et je dormais, ça faisait 10 minutes que je dormais", a précisé Kito de Pavant, qui était 10e lundi matin au classement de cette course autour du monde, sans escale et sans assistance.

De Pavant est le deuxième skipper hors course depuis le début de ce Vendée Globe, après Marc Guillemot, rentré dimanche aux Sables-d'Olonne après avoir perdu la quille de Safran.

heg-ol/sk