NOUVELLES
12/11/2012 05:18 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

Tunisie: le parti du président demande un remaniement du gouvernement

Le conseil national du Congrès pour la République (CPR), le parti du président tunisien Moncef Marzouki et allié des islamistes d'Ennahda, a réclamé dans la nuit de dimanche à lundi un remaniement du gouvernement auquel il participe.

Le conseil national du CPR, réuni à Gafsa (centre), a diffusé un communiqué à l'issue de leur réunion confirmant la participation du parti au gouvernement de coalition dominé par Ennahda.

Il conditionne sa participation à l'alliance à "un remaniement du gouvernement", sans pour autant fixer d'ultimatum.

Le CPR, un parti de centre-gauche, a formé après les élections d'octobre 2011 une coalition avec Ennahda et un autre parti de centre-gauche, Ettakatol. Le gouvernement est cependant dominé par les islamistes, qui détiennent notamment tous les ministères de souveraineté.

La question d'un remaniement est régulièrement évoqué mais il n'a jamais été effectué, alors que l'opposition a réclamé à plusieurs reprises que les ministères de la Justice, de l'Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères soient confiés à des personnalités indépendantes.

str-alf/sw