BIEN-ÊTRE
12/11/2012 12:08 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

Millésime 2012 : des fruits frais et des agrumes pour les blancs en Bourgogne

Affectées par la météo très capricieuse de ce printemps et du début de l'été, les vignes bourguignonnes offriront un millésime 2012 "rare" et "précieux", selon le Bureau interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB).

Selon les estimations, la Bourgogne a souffert d'une baisse de 20% de sa récolte en 2012, en raison de la fraîcheur et du gel printaniers, mais aussi d'un été instable. Ce scénario n'a toutefois pas eu d'impact sur la qualité du raisin, qui réserve de belles surprises aux oenophiles.

Du côté des blancs, le programme s'annonce chargé de fruits frais et d'agrumes, avec la promesse de beaux équilibres en bouche. Les dégustations des blancs du nord de la Bourgogne offriront, quant à elles, ce qui façonne leur typicité : les notes de minéralité et de silex.

Pour les rouges, il ne faudra pas s'étonner de la robe très profonde, presque noire parfois. Le millésime 2012 délivrera des arômes de fruits rouges intenses, accompagnés de tanins "mûrs et soyeux". "2012 s'annonce comme une valeur sûre et constitue l'épilogue heureux d'une année hors du commun" résume le BIVB.

A noter que les Crémant de Bourgogne n'ont pas été épargnés par la météo, avec un recul de la récolte qui pourrait atteindre 30%.