NOUVELLES
12/11/2012 10:14 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

La Bourse de New York démarre la semaine en légère hausse

La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, rebondissant après de fortes pertes la semaine passée, à l'orée d'une journée qui s'annonçait calme en l'absence de nouvelles de taille aux Etats-Unis: le Dow Jones avançait de 0,07% et le Nasdaq de 0,35%.

Vers 14H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average progressait de 9,22 points à 12.824,61 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 10,06 points à 2.914,93 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 montait de 0,21% (+2,89 points) à 1.382,74 points.

Après avoir été bousculée par l'élection présidentielle américaine et subi une chute de 2% de ses plus grands indices la semaine précédente, la place new-yorkaise était portée par une léger rebond technique, au cours d'une séance qui s'annonçait calme, en l'absence de nouvelles économiques aux Etats-Unis.

Par ailleurs, les échanges s'annonçaient sans grand volume alors qu'une partie des courtiers commémoraient lundi un jour semi-férié consacré aux Vétérans, le marché obligataire restant fermé pour toute la séance.

"On n'attend pas de grandes nouvelles sur le plan économique ni politique mais une série d'annonces de fusions-acquisitions aident un peu le marché", a noté Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.

En outre, Wall Street recevait "un peu de soutien de la Chine qui a publié de bons chiffres sur le commerce extérieur" et "de la Grèce", au lendemain de l'adoption par le Parlement grec d'un nouveau budget de rigueur pour 2013, a noté Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Les opérateurs surveillaient ainsi à Bruxelles la tenue d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro dont le principal sujet de discussion doit être la crise grecque.

"On souffle un peu après une semaine agitée", a résumé M. Volokhine.

Cependant, les opérateurs continuaient à surveiller "avec nervosité" les progrès des discussions entre l'exécutif américain et le Congrès pour éviter une impasse budgétaire en début d'année 2013, ont noté les experts de Briefing.com.

ppa/jum/sam