NOUVELLES
12/11/2012 07:16 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

Koweït: un islamiste convoqué au parquet pour un article datant de 10 ans

Un militant islamiste, Hakem al-Mutairi, a indiqué lundi avoir été convoqué par le parquet pour un article publié il y a dix ans et jugé aujourd'hui offensant pour le statut de l'émir.

M. Mutairi, ex-président du parti de la Oumma islamique (non reconnu), a précisé sur Twitter qu'il avait été convoqué pour être interrogé sur un article publié une première fois en 2003, puis par le quotidien koweïtien Alam Al-Youm en 2007.

"Le ministère public a accusé le rédacteur en chef d'Alam Al-Youm (Abdelhamid al-Daas) et moi-même d'avoir nui au statut de l'émir", a ajouté M. Mutairi, enseignant de théologie à l'université de Koweït.

"Les autorités pensent qu'elles peuvent, par ces mesures oppressives, m'empêcher de défier la tyrannie. Cela n'a pas marché avant le Printemps arabe, alors comment cela peut-il marcher maintenant ?", s'est-il interrogé.

Dans l'article incriminé, l'auteur défend un changement et des réformes de fond dans le monde arabe pour faire prévaloir justice et égalité, estimant que ces objectifs peuvent être atteints par des manifestations.

Le Koweït est confronté à une nouvelle crise politique, ouverte par un amendement de la loi électorale, contestée par l'opposition qui a organisé des manifestations de protestation émaillées parfois de heurts avec la police.

oh/tm/sw