NOUVELLES
12/11/2012 09:29 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

Innovation et décontraction à la Fashion week de Tel-Aviv

La deuxième Fashion Week de Tel-Aviv a débuté lundi, témoin de la vitalité des jeunes designers israéliens qui présentent leurs collections de prêt-à-porter printemps-été 2013.

La créatrice Tamar Primak a ouvert le bal avec une collection jouant sur des thèmes ethniques et des couleurs naturelles, à l'instar des mannequins qui affichaient un look savamment négligé - cheveux longs épars et maquillage minimaliste.

"Ici ce n'est ni la Haute Couture de Paris, ni le style raffiné de Milan", a déclaré à l'AFP Ofir Lev, organisateur de l'événement pour la deuxième année consécutive.

"Les créateurs israéliens sont très novateurs mais chacun a son style propre. Ils sont inspirés par la multitude d'influences que l'on trouve en Israël - méditerranéenne, orientale, russe", a souligné M. Lev, vice-président de l'Association israélienne du textile et de la mode.

Plus d'une dizaine de créateurs et de jeunes diplômés de Shenkar, la plus célèbre école de design et de mode en Israël, sont attendus cette semaine dans l'ancienne gare ferroviaire de Jaffa, près de Tel-Aviv, où se déroulent les défilés.

Après ses succès dans les années 1970-1980, la mode israélienne a connu une traversée du désert de vingt ans, qui a pris fin ces dernières années avec l'apparition d'une multitude de designers, la plupart d'entre eux basés à Tel-Aviv.

dms/agr/cnp