NOUVELLES
12/11/2012 10:48 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

Drew Tate se souvient maintenant

Le quart Drew Tate a dirigé une spectaculaire remontée dimanche pour conduire les Stampeders de Calgary à un gain de 36-30 sur les Roughriders de la Saskatchewan dans la demi-finale de l'Ouest.

Mais aurait-il dû quitter le match?

Tate a été frappé à la tête par Tearrius George au début du 2e quart et est resté au sol un long moment. En entrevue, après le match, il a avoué avoir été sonné et a même ajouté n'avoir aucun souvenir de la première demie.

Mais il paraîtrait que non. Tate veut être à son poste pour la finale le week-end prochain.

En entrevue, lundi, Tate a affirmé qu'il n'a subi aucune commotion, ce qu'a également soutenu la direction des Stampeders. Il a expliqué son commentaire en disant qu'il voulait plutôt dire qu'il avait en tête d'oublier la première demie, au cours de laquelle il n'était pas satisfait de sa performance...

L'entraîneur-chef et directeur général John Hufnagel a souligné de son côté que Tate avait passé haut la main tous les tests du protocole des commotions cérébrales.