NOUVELLES
12/11/2012 01:04 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

Bombardier: pause des négociations à La Pocatière

LA POCATIÈRE, Qc - Le syndicat qui représente les 330 employés en grève de l'usine de Bombardier, à La Pocatière, a annoncé lundi une pause des pourparlers après une semaine de négociations intensives.

Le Syndicat des employés de Bombardier de La Pocatière (FIM-CSN) ajoute que le conciliateur a convoqué les parties pour la reprise des pourparlers mardi matin.

Les grévistes étaient sans contrat de travail depuis le 30 septembre 2011. Ils ont quitté le boulot le 1er novembre. La sous-traitance, le régime de retraite et les salaires sont au coeur du litige.

Le porte-parole syndical Benoit Aubry a refusé de dire si des progrès ont été réalisés en vue d'un règlement.

La grève est la première en 30 ans à frapper cette usine située au nord-est de Québec.

Bombardier (TSX:BBD.B) dit avoir adopté des mesures pour éviter des délais de livraison relativement à divers projets, notamment les métros de Toronto et de Montréal.

L'usine travaille entre autres sur 420 wagons de métro pour le réseau de transport en commun de Toronto, 706 wagons pour celui de Toronto, 100 wagons pour le New Jersey et 54 wagons pour le Maryland. La production des 500 wagons destinés au métro de Montréal n'a pas encore commencé.

Bombardier s'est entendu, le week-end dernier, avec les employés de l'usine Learjet de Wichita, au Kansas, mettant fin à cinq semaines de grève.