NOUVELLES
12/11/2012 04:24 EST | Actualisé 11/01/2013 05:12 EST

50 bougies pour le Conseil des arts de Kingston

Le Conseil des arts de Kingston célèbre ce mois-ci 50 ans d'existence. C'est lundi soir qu'on célèbre l'événement avec au menu de la grande fête, théâtre, art visuel et documentaire sur la fondation de l'organisme.

Si le Conseil des Arts de Kingston célèbre cette année son cinquantième, c'est en partie dû au « Grand théâtre ». Dans les années 1960, un promoteur voulait détruire le théâtre pour en faire un espace de stationnement, mais un groupe de citoyens s'est mobilisé pour le préserver. C'est une fois le théâtre sauvé qu'on créa le Conseil des Arts.

Pour le coordonnateur à la programmation du Conseil, Greg Tilson, l'organisme est plus pertinent que jamais.

« Le Conseil des arts a été créé pour défendre les institutions culturelles de la région. Depuis, nous mettons en scène des spectacles de danse, de musique et des pièces de théâtre », explique-t-il.

Les artistes locaux profitent beaucoup de la présence du Conseil des arts. L'artiste visuelle Michelle MacKinnon vante les mérites de l'organisme.

« J'ai reçu un prix cette année du Conseil, il est vital pour la survie de plusieurs artistes de la région. Sans lui, Kingston serait moins cultivé », croit-elle.

Malgré tout, certaines luttes persistent à Kingston dans le domaine artistique. La région n'a toujours pas de galerie d'art pour les ouvrages locaux. Le conseil doit utiliser une salle à la bibliothèque municipale pour ses expositions.

La ville de Kingston a toutefois annoncé dernièrement la construction d'un complexe multidisciplinaire pour les arts qui doit ouvrir ses portes à l'été 2014.

D'après le reportage de Frédéric Pepin