NOUVELLES
11/11/2012 05:27 EST | Actualisé 11/01/2013 05:12 EST

Valerie Eliot, la veuve du poète T.S. Eliot, rend l'âme à l'âge de 86 ans

LONDRES - Valerie Eliot, la veuve du poète T.S. Eliot et grande protectrice de son héritage littéraire pendant près d'un demi-siècle, s'est éteinte à l'âge de 86 ans.

Dans un communiqué émis dimanche, la succession Eliot a indiqué que Mme Eliot est décédée deux jours plus tôt dans sa résidence de Londres après une brève maladie.

Née Valerie Flecher le 17 août 1926 à Leeds, dans le nord de l'Angleterre, elle était la seconde femme du poète lauréat d'un prix Nobel de littérature. Elle l'avait rencontré dans une maison d'édition de Londres où elle était secrétaire et lui, directeur.

Elle avait été une grande admiratrice de ses écrits depuis l'adolescence. Dans un rare entretien accordé au journal britannique The Independent en 1994, elle a expliqué qu'elle avait l'impression de l'avoir connu au travers de ses poèmes, et que c'était en effet le cas.

Valerie et le poète se sont mariés en 1957. Des amis ont décrit leur mariage comme heureux, malgré leur différence d'âge de presque 40 ans.

Après la mort de T.S. Eliot en 1965, Mme Eliot est devenue son exécutrice testamentaire. Elle a édité ses poèmes et lettres et conformément aux derniers voeux de son défunt mari, a refusé de collaborer avec des biographes potentiels.

Elle a toutefois acceptée l'idée improbable d'une pièce de théâtre musicale basée sur des vers fantaisistes du poète, ce qui a donné «Cats», le succès mondial d'Andrew Lloyd Webber.

Mme Eliot a utilisé une partie des fonds importantes générés par le projet pour mettre en place un organisme de charité littéraire. Elle a également fondé le prix de poésie T.S. Eliot, remis annuellement.