NOUVELLES
11/11/2012 07:18 EST | Actualisé 11/01/2013 05:12 EST

Un tremblement de terre de magnitude 6,5 frappe la côte ouest du Guatemala

GUATEMALA, Guatemala - Un séisme de magnitude 6,5 a ébranlé la côte ouest du Guatemala, dimanche, quatre jours après qu'un tremblement de terre important eut causé la mort de dizaines de personnes dans ce petit pays d'Amérique centrale.

Des résidants en panique ont fui des bâtiments et des maisons dans plusieurs villes le long de la côte Pacifique du pays, dimanche, à proximité de la frontière mexicaine. Il n'y a cependant pas immédiatement eu de rapports faisant état de morts ou de dégâts importants. La panique a grimpé d'un cran avec quatre répliques de magnitude variant entre 4,5 et 5.

Eddy Sanchez, le directeur de l'Institut national guatémaltèque de séismologie, volcanologie et hydrologie, a pressé les résidants d'éviter de retourner à l'intérieur de bâtiments déjà endommagés par le précédent tremblement de terre.

Selon le Centre des études géologiques des États-Unis (USGS), l'épicentre du séisme se trouvait à 30 kilomètres au sud-ouest de Champerico, et à 185 kilomètres au sud-ouest de la capitale. La secousse s'est produite à une profondeur de 27 kilomètres.

Selon les sismologues, il s'agit de la plus forte réplique, à ce jour, d'un séisme de magnitude 7,4 qui a tué 52 personnes mercredi dans l'ouest du pays.

Ce tremblement de terre, le plus fort ressenti au pays en 36 ans, a jeté des milliers de personnes à la rue.

La catastrophe a été ressentie aussi loin que Mexico. Le séisme a touché jusqu'à 1,2 million de Guatémaltèques et a été suivi de 70 répliques au cours des premières 24 heures.

Le président guatémaltèque Otto Perez Molina a fait déployer plus de 2000 soldats dans la région pour aider aux efforts d'urgence. Le département d'État américain a annoncé l'envoi de 50 000 $ US pour des fournitures d'urgence, y compris de l'eau potable, du carburant et des couvertures.