NOUVELLES
11/11/2012 03:14 EST | Actualisé 10/01/2013 05:12 EST

Un ex-chef des renseignements condamné à 13 ans de prison pour corruption

Un ancien chef des Renseignements jordaniens Mohamed Dahabi, reconnu coupable de corruption, a été condamné dimanche à Amman à 13 ans de prison avec travaux forcés et à une amende de 21 millions de dinars (29 millions de dollars).

M. Dahabi, un général qui avait dirigé les services des renseignements de fin 2005 à fin 2008, avait été arrêté en février et placé en détention provisoire pour blanchiment d'argent, abus de pouvoir et détournement de fonds.

"La cour criminelle a condamné aujourd'hui Dahabi à 13 ans de prison. Il va aussi payer une amende de 21 millions de dinars. Et la cour a également décidé de confisquer des avoirs en sa possession pour un montant de 24 millions de dinars", a déclaré à l'AFP une source judiciaire.

Un des avocats de M. Dahabi a indiqué que son client prévoyait de faire appel.

L'arrestation de M. Dahabi était intervenue après une plainte à son encontre enregistrée par la Banque centrale. Ses avoirs avaient alors été gelés sur décision du procureur général d'Amman.

La lutte contre la corruption est l'une des principales demandes des manifestants jordaniens qui sont descendus régulièrement dans les rues pour réclamer des réformes depuis début 2011, dans la foulée du Printemps arabe.

str-akh/cco/tp