NOUVELLES
11/11/2012 12:19 EST | Actualisé 11/01/2013 05:12 EST

Les Steelers vascillent dans le champ arrière, contrairement aux Chiefs

PITTSBURGH, États-Unis - Peu de choses ont fonctionné cette saison pour les Chiefs de Kansas City, à l'exception des performances du porteur de ballon Jamaal Charles.

Un an après avoir été limité à deux matchs en raison d'une blessure à un genou, Charles occupe le neuvième rang dans la ligue pour les gains au sol et il représente peut-être la seule arme redoutable des Chiefs (1-7) en attaque. Ils ont rendez-vous avec les Steelers de Pittsburgh, en pleine renaissance, dans le cadre du match du lundi soir.

Les Steelers (5-3) ont peu d'ennuis en ce moment, sauf dans le champ arrière. Le jeu au sol des Steelers connaît des ratés et les porteurs de ballon substituts Isaac Redman et Jonathan Dwyer ont chacun récolté plus de 100 verges de gains dans un match en remplacement du partant blessé Rashard Mendenhall.

Dwyer, qui mène les Steelers avec 299 verges de gains au sol jusqu'ici cette saison, croit toutefois que le poste revient d'abord à Mendenhall. Quant à Redman, il estime qu'il devrait revenir à celui qui connaît ses meilleurs moments — ce qui veut dire que ce serait à lui, surtout après qu'il eut engrangé 147 verges de gains lors du match de la semaine dernière contre les puissants Giants de New York.

Les réservistes jouent si bien que l'entraîneur-chef Mike Tomlin est incapable de promettre que Mendenhall retrouvera son poste dès que sa blessure au tendon d'Achille droit sera guérie.

Mendenhall, qui n'a porté le ballon que 19 fois au cours des 10 derniers mois après s'être déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit au jour de l'An, croit que la décision ne lui appartient pas et a confié préférer se concentrer sur sa remise en forme.

Même le gars en charge de la hiérarchie dans le champ arrière ne veut pas se tremper.

«Celui qui sera productif et en santé obtiendra le ballon, a dit Tomlin. Je crois sincèrement que c'est aussi simple que ça. Je ne rendrai pas les choses plus complexes qu'elles ne le sont déjà.»

Ou moins floues.

Redman sera le porteur de ballon partant des Steelers lundi soir, et il sera confronté à Charles. Ce dernier, qui fait toujours partie des joueurs les plus explosifs du circuit, a récolté 233 verges de gains — le deuxième plus haut total de la saison — dans une victoire de 24-23 en prolongation contre les Saints de La Nouvelle-Orléans.

«Tu ne peux le laisser sans surveillance, parce qu'il sera déjà parti», a commenté le coordonnateur défensif des Steelers Dick LeBeau. «Les Saints faisaient du bon boulot et avaient une bonne avance. Puis, en deux remises du centre, tout s'est effondré. Il a récolté 90 verges sur le premier jeu, et 50 sur l'autre.»

Les statistiques de Charles ont chuté au cours des trois dernières semaines notamment en raison de la piètre tenue du quart, qui n'a rien fait pour empêcher les défensives adverses de s'agglutiner à la ligne de mêlée pour précipiter ses gestes.

Tandis que les Chiefs coulent, les Steelers émergent.

Ces derniers ont savouré trois victoires consécutives et ont obtenu des gains appréciables de celui qui se penche aux côtés du quart Ben Roethlisberger dans le caucus. Dwyer, Redman et Mendenhall devront toutefois se méfier, car la mèche est courte quand ils ne performent pas.

«C'est comme au basketball, si le tireur est en feu, il va recevoir le ballon plus souvent, et si nous sommes tous en feu, alors nous devrons entreprendre une rotation ou faire quelque chose du genre», a conclu Dwyer.