NOUVELLES
11/11/2012 10:11 EST | Actualisé 11/01/2013 05:12 EST

La CIDH prie Cuba de protéger la blogueuse dissidente Yoani Sanchez (avocats)

La commission interaméricaine des droits de l'Homme a sommé Cuba de protéger la vie et les droits de la blogueuse dissidente Yoani Sanchez, arrêtée à deux reprises ces derniers mois par les autorités de l'île, ont indiqué à l'AFP les avocats de la jeune femme.

Dans une résolution approuvée vendredi, la CIDH, qui dépend de l'Organisation des Etats américains (OEA), a prié la Havane de "garantir la vie et l'intégrité physique de Yoani Sanchez et de sa famille", indiquent les avocats du cabinet Aparicio, Arp and Schamis, basé à Washington, dans un courrier électronique envoyé samedi à l'AFP.

La CIDH répondait à une demande dans ce sens faite par la blogueuse le 28 septembre.

Yoani Sanchez a été interpellée jeudi durant quelques heures à La Havane avec d'autres militants qui cherchaient à obtenir des informations sur des opposants arrêtés la veille.

La philologue de 37 ans, qui a gagné de nombreux prix pour son blog www.desdecuba.com/generaciony où elle dénonce la situation à Cuba, avait aussi été arrêtée avec son mari début octobre pendant 30 heures.

La Société interaméricaine de presse l'a nommée la semaine dernière vice-présidente pour Cuba de sa commission pour la liberté de la presse, en demandant au régime castriste de cesser de la harceler.

Cuba, qui n'est pas membre de l'OEA, ne reconnaît pas les résolutions de la CIDH.

jz/are/ff