NOUVELLES
11/11/2012 01:41 EST | Actualisé 11/01/2013 05:12 EST

Grand Prix de Valence - Déclarations

Dani Pedrosa (ESP/Honda), 1er en MotoGP: "Après la course de Marquez, j'ai pensé que je devais faire la même chose ! Sérieusement, cette victoire me fait très plaisir. Cela a été très difficile de faire son choix de pneus au moment du départ. J'ai vu Jorge en slick sur la grille et j'étais certain d'avoir raison en partant en pneus pluie mais lors du tour de chauffe, j'ai vu que la piste séchait très vite. Je ne savais pas s'il valait mieux faire quatre tours en "pluie" et m'arrêter ou perdre le bénéfice de ma "pole" pour partir en slick de la voie des stands. J'ai finalement opté pour la deuxième solution et j'ai réussi à être rapide dès les premiers tours. Je me suis rapproché de Jorge puis j'ai fait une erreur et perdu plusieurs secondes. A son tour, il est parti à la faute et a chuté. A partir de cet instant j'avais une telle avance sur le deuxième que j'ai géré ma course comme si j'effectuais une session d'essais."

Katsuyuki Nakasuga (JPN/Yamaha), 2e: "Ce résultat me satisfait pleinement. Les conditions étaient si mauvaises aujourd'hui. La course était difficile mais je remercie mon écurie de m'avoir confié une moto si bien réglée. C'est presque un miracle pour moi d'être sur le podium car les séances d'essais n'avaient pas été si bonnes que cela."

Casey Stoner (AUS/Honda), 3e: "Après tout ce que j'ai connu ce week-end, ce podium est plutôt une bonne chose. Ma motivation n'était pas énorme aujourd'hui car je ne voulais pas attaquer sur une piste humide alors que je ne me sentais pas bien sur la moto. Je ne voulais pas prendre le risque de tomber et de me blesser la cheville gauche (ndlr: celle fracturée à Indianapolis et qui lui a fait perdre toute chance de conserver son titre). J'ai donc été prudent mais cela n'est pas dans ma manière de piloter. A la fin, j'ai été en mesure de rattraper Alvaro Bautista et de le passer afin de monter sur le podium une dernière fois. Mon écurie est comme une deuxième famille, on a traversé de bons et de moins bons moments et cela va être difficile de ne plus côtoyer ses membres chaque semaine. Je suis désolé pour eux et pour ceux qui m'ont soutenu si longtemps mais il est temps de dire au revoir. Merci à tous".

Michele Pirro (ITA/FTR Honda), 5e et 1er CRT: "Quelle journée ! Réaliser le meilleur résultat jamais obtenu par une CRT est génial ! Ce n'a pas été une course facile mais on avait décidé d'attaquer et de prendre quelques risques. Comme l'an dernier lorsque j'ai remporté la course des Moto2, j'ai senti la main de Marco (ndlr: Simoncelli, mort en course en 2011 au Grand Prix de Malaisie) sur mon épaule. Il me donnait de l'élan et je crois que j'ai réussi de la meilleure des façons mon départ de l'écurie Gresini. Je veux remercier l'équipe de son soutien pendant ces deux dernières saisons".

Valentino Rossi (ITA/Ducati), 10e: "C'est vraiment dommage que ma dernière course avec Ducati se termine ainsi. Les conditions mixtes de la piste nous ont vraiment posé des problèmes. Avec des pneus pluie je me comportais bien mais avec l'autre moto en slick la situation est devenue plus compliquée. La trajectoire sèche était étroite et la moto avait tendance à s'en écarter ce qui était très risqué. J'aurais aimé faire mieux après ces deux années avec Ducati. Cela a été deux saisons difficiles mais avec des gens avec qui j'ai apprécié de travailler".

Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha), abandon sur chute: "Je suis heureux car nous sommes champion du monde, ce qui était le plus important. J'avais l'espoir de vaincre ici. J'avais fait un pari osé sur les pneus et j'étais en train de faire une belle course. Dani m'avait rejoint puis était de nouveau distancé de quatre secondes. Puis je suis arrivé derrière les premiers attardés. Le drapeau bleu n'a peut être pas été agité assez rapidement et je suis resté un moment derrière James Ellison. Perdant du temps, j'ai décidé de le doubler et je suis passé sur une partie humide ce qui m'a fait faire un gros +high side+".

syd/chc