NOUVELLES
11/11/2012 07:44 EST | Actualisé 07/01/2014 08:06 EST

GP de Valence - Moto2: victoire de Marc Marquez (Suter) et triplé espagnol

L'Espagnol Marc Marquez a remporté la course des Moto2 du Grand Prix de Valence, 17e et dernière manche du Championnat du monde de vitesse motocycliste, devant ses compatriotes Julian Simon et Nicolas Terol, tous sur Suter, dimanche sur le circuit Ricardo-Tormo.

Champion du monde 2012, Marquez a réussi l'exploit de partir du fond de la grille, en raison d'une pénalité de la direction de course, et de doubler 32 concurrents pour signer son 16e succès en Moto2 et le 26e de sa carrière à seulement 19 ans.

A deux tours de l'arrivée, le Catalan a passé Julian Simon, vice-champion du monde 2010 en Moto2, qui menait la course depuis 17 tours.

Dans les premières boucles, Nicolas Terol, dernier champion du monde de la catégorie 125 cc l'an passé, avait pris le meilleur tandis que Marquez était déjà pointé 11e en fin de premier tour puis 9e à l'issue du sixième. A 20 tours de la fin, Pol Espargaro, vice-champion du monde 2012 partait à la faute alors qu'il occupait la 4e place.

Un tour plus tard, Julian Simon s'emparait de la première place avec Terol et Xavier Simeon dans sa roue. Le Belge devait chuter quelques minutes plus tard ainsi que le Français Johann Zarco alors 7e.

Cette piste récemment resurfacée devenait très piégeuse au fur et à mesure qu'elle s'asséchait.

Cela ne semblait pas refroidir les ardeurs de Marquez, qui n'avait rien à gagner si ce n'est tenter de monter pour la première fois sur le podium lors d'un Grand Prix de Valence.

Avec un pilotage incisif - notamment une touchette avec le Suisse Dominique Aegerter - Marquez se retrouvait 3e à 12 tours de la fin, puis passait en 2e position à 8 tours du drapeau à damiers.

Il lui restait alors sept tours pour combler un retard de 5 secondes sur Julian Simon, ce qu'il parvint à faire avec une facilité déconcertante. Marquez fera ses premiers tours de roues, dès mardi, au guidon de la Honda officielle qu'il pilotera l'an prochain en MotoGP.

syd/smr

PLUS:afp