NOUVELLES
11/11/2012 10:16 EST | Actualisé 11/01/2013 05:12 EST

France - 12e journée: Marseille bafouille son foot mais leader provisoire

Marseille, tenu en échec par Nice 2 à 2 au stade Vélodrome alors qu'il aurait dû l'emporter très largement, a quand même repris la tête du championnat avec un point d'avance sur le Paris SG, en déplacement chez le tenant du titre Montpellier en clôture de la 12e journée dimanche soir.

Les Marseillais, qui ont raté un nombre incalculable d'occasions en première période dont un penalty, ont ouvert le score par André Ayew d'une tête piquée (40e), son deuxième but dans le championnat de France cette saison. Au retour des vestiaires, les Niçois, inexistants jusque là, se sont enhardis et auraient pu être récompensés, mais l'arbitre n'a pas validé le but de Cvitanich (46e), car le ballon n'a vraisemblablement pas totalement franchi la ligne avant d'être dégagé.

Mais ce n'était que partie remise pour des Niçois redevenus plus entreprenants. Ainsi, Cvitanich a égalisé à la stupeur générale (51e). Certes Valbuena a redonné l'avantage à l'OM, incapable de tuer le match (68e), d'un tir de près. Et sur une action partie de sa moitié de terrain, Nice est allé tromper une nouvelle fois Mandanda par l'intermédiaire d'Abriel, un ancien Marseillais (88e).

Nice reste 14e.

bur/sk/smr