NOUVELLES
11/11/2012 08:19 EST | Actualisé 07/01/2014 08:06 EST

Egypte: la police démantèle un réseau de trafic de bébés

La police égyptienne a annoncé dimanche avoir démantelé un réseau de trafic de nouveaux-nés qui avait vendu près de 300 bébés à un prix individuel pouvant aller jusqu'à 570 dollars.

Selon un responsable de la police, cinq suspects on été arrêtés, dont deux infirmières et un médecin travaillant dans un hôpital du Caire, où les enfants ont été vendus durant près de trois ans. La police est toujours à la recherche du directeur de l'hôpital.

Le réseau effectuait également des césariennes sur des femmes ayant dépassé la date maximale pour un avortement et ne souhaitant pas garder leur bébé. En échange de quoi, les médecins étaient autorisés à vendre les nouveaux-nés, généralement à des couples qui ne pouvaient pas avoir d'enfants, a précisé le responsable.

L'adoption est illégale en Egypte, dont certaines dispositions du droit de la famille sont inspirées par le droit islamique. Certains couples ont cherché à contourner cette interdiction en achetant un enfant.

En 2009, un couple américain a été condamné à deux ans de prison après avoir essayé d'acheter un enfant dans un orphelinat égyptien.

L'avortement est légal quand la santé de la mère est en jeu.

se/tg/cnp