NOUVELLES
10/11/2012 08:17 EST | Actualisé 10/01/2013 05:12 EST

Un mur nommé Klitschko

L'Ukrainien Vladimir Klitschko a conservé ses titres WBA, IBF et WBO des poids lourds, samedi, grâce à sa domination sur le Polonais Mariusz Wach, à Hambourg.

À l'issue d'un combat en douze reprises, la victoire du grand Ukrainien de 1,98 m (6 pi 6 po) était incontestable. Les juges ont remis deux cartes de 120-107 et une de 119-109, toutes en faveur du champion en titre.

À 36 ans, Vladimir Klitschko (59-3-0, 51 K.-O.) a signé sa 59e victoire pour rester invaincu depuis avril 2004.

De son côté, Wach (27-1-0, K.-O.), 32 ans, a goûté à la défaite pour la première fois. À 2,02 m (6 pi 7 po), il était le plus grand des obstacles qu'a eu à affronter Klitschko, mais visiblement pas le plus infranchissable. Le champion de Kiev a dédié sa victoire à Emanuel Steward, l'entraîneur qui l'a guidé ces neuf dernières années avant de décéder fin octobre. Une minute de silence a d'ailleurs été respectée avant le combat en mémoire du coach américain légendaire.

Meilleur techniquement, le cadet des Klitschko s'est appuyé d'entrée sur la qualité de son jab de la main gauche et ses enchaînements pour marteler de coups un adversaire trop statique, réputé pour encaisser.

Acculé dans les cordes, Wach a été mitraillé durant la 8e reprise, mais n'a jamais rompu. Trop lent, le « Viking » n'a pu placer qu'une seule fois sa lourde droite en fin de 5e round, pour faire vaciller le champion, sauvé par le gong.« C'est vraiment un Viking, il a pris quelques coups, mais a continué de se battre. Alors respect », a déclaré Klitschko après un combat placé sous le signe de Rocky en la présence de Sylvester Stallone.

La comédie musicale consacrée au personnage de légende, dont les frères Klitschko sont coproducteurs et Vladimir conseiller pugilistique, ouvrira ses portes le 18 novembre à Hambourg.